Quelles sont les caractéristiques principales d’un avocat spécialisé en droit social ?

Les gens ont souvent recours aux prestations d’un avocat s’y connaissant en droit social lorsqu’ils rencontrent des soucis au travail. Ce fin connaisseur du droit social intervient quand il n’est plus possible de résoudre le problème à l’amiable. Cependant, ce n’est pas le seul domaine de prédilection de cet expert. Il a d’autres cordes à son arc.

Avocat en droit social, qui est-ce ?

Un avocat en droit social est avant tout un juriste qui a fait 4 ans en droit à l’université. Il est inscrit sur une liste d’avocats travaillant pour un tribunal de grande instance. Ce n’est qu’à ces conditions qu’il peut exercer. Cet expert en droit social est le juriste que les dirigeants d’entreprise contactent lorsque les litiges qui les opposent aux salariés ne peuvent plus être résolus de manière amicale.

Il faut noter que les employés ne sont pas les seuls qui puissent faire appel aux prestations de ce personnage hautement qualifié. Effectivement, les sociétés peuvent aussi solliciter les services de ce professionnel dès lors que les problèmes deviennent trop compliqués et que les juristes en interne ne sont plus aptes à les résoudre.

Un avocat en droit social est capable de défendre l’intérêt de celui qui le sollicite tout en lui donnant de précieux conseils par rapport à son affaire. Il rédige des pièces qui vont servir à défendre son client et il s’occupe même d’accompagner ce dernier chez un juge. Lors du procès, ce professionnel s’occupe de défendre la cause de son client et il plaide en sa faveur. Une fois qu’une société consulte un expert en droit social de ce genre, c’est qu’elle cherche à régler un litige à l’amiable. Elle veut trouver une conciliation. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Un avocat œuvrant pour un droit multiple

Car oui, le droit social est considéré comme étant un droit multiple en ce qu’il régit les relations collectives et individuelles au travail. Le but de cet avocat est de réglementer les relations de travail entre les salariés et l’employeur. Il protège aussi tout citoyen contre les divers aléas de l’existence à l’exemple de l’âge ou du chômage. Il en est de même de l’invalidité ou encore des maladies. En somme, le droit de la protection sociale regroupe le droit à la sécurité sociale, le droit du travail et le droit de la mutualité.

Dès lors, il n’y a pas de code social, mais l’avocat est amené à travail sur différents textes qui se trouvent réunis dans le code du travail ou dans le code de la sécurité sociale. Il est parfois amené à étudier les conventions collectives ainsi que les contrats. Il étudie de nombreuses jurisprudences.

Concernant les sources, il faut savoir que le droit social mélange le droit public et le droit privé pour être efficace. Les litiges sont ainsi portés par le défendeur du dossier devant un juge civil. Sinon, ce sont les Prud’hommes ou le juge administratif qui s’en occupe.

Avocat en droit social et droit du travail

Ici encore, le code du travail est un outil indispensable à l’avocat en droit social pour lui permettre un meilleur encadrement des droits des travailleurs et des employeurs. Le droit du travail et les conventions collectives s’imbriquent souvent et les différentes conventions sont nécessaires au spécialiste pour une meilleure gestion des litiges. 

Le droit du travail est certes une des premières lois qui régit les différends entre la direction et les collaborateurs. L’avocat en droit social peut déjà faire usage de ces textes de loi pour évaluer les litiges sur les congés payés, le temps de travail, la sécurité au travail, le contrat de travail et sa rupture, la représentation du personnel et autres aspects du travail au sein d’une société donnée.

Si des litiges se présentent sur le lieu du travail, le juge et l’avocat s’appuieront encore sur la jurisprudence prud’homale.

Quel est alors le profil de l’avocat en droit social ?

Le professionnel qui maîtrise le droit social exerce un métier extrêmement passionnant qui lui demande beaucoup de compétence. Ce qui va lui permettre de bien défendre le dossier de son client. C’est un avocat qui travaille parmi les civilistes. Dès lors, il règle surtout les conflits qui opposent les particuliers. Les différends sont issus de l’irrespect d’une obligation réciproque. L’avocat en droit social est parfois aussi amené à régler des problèmes dans le secteur du droit de la personne ou du droit de l’immobilier. C’est une personne qui s’attache à lutter contre les problèmes en lien avec l’exclusion sociale. Il protège aussi les mineurs.

L’avocat en droit social a un rôle de conseil et de défense. En tant que défenseur, il réunit les pièces justificatives avant le procès. Il fait appel aux témoins qui vont plaider en la faveur de son client. Lorsqu’il est face au juge, il respecte les droits du client et s’occupe d’intervenir lors des plaidoiries. Il soutient l’innocence du client. C’est un conseiller juridique en entreprise qui a un rôle de médiateur si des litiges se présentent. Il concilie les parties et essaie de trouver une solution favorable à chacune d’elle. Il évite les procès qui sont préjudiciables à l’entreprise.

 

 

Emploi des seniors : quelles mesures sont employées ?
Comment obtenir l’emploi qui vous correspond ?