Comment prendre et doser l’huile de CBD ?

Huile de CBD

Le CBD est disponible sous différents formats. Cependant, l’huile de cannabidiol est la plus courante. Vous pouvez en trouver facilement dans les magasins spécialisés et en ligne. La vente est légale si le taux de THC est inférieur à 0,2 %. Comment consommer ce produit ? Comment choisir le bon dosage ?

Prendre le CBD par voie orale ou sublinguale

La voie sublinguale est le mode d’administration le plus courant. Le principe consiste à verser quelques gouttes sous la langue et patienter jusqu’à 1 minute avant d’avaler. L’avantage ? Le CBD agit plus vite dans l’organisme. La raison ? Les molécules pénètrent rapidement dans les muqueuses pour parvenir vers la circulation sanguine. Néanmoins, la diffusion est lente et dure plus longtemps (jusqu’à 6 h). La pipette fournie avec le flacon permet de doser avec plus d’aisance le produit.

La prise des huiles de CBD par voie orale est aussi possible. Vous pouvez mélanger la molécule avec des aliments ou des boissons (thé, lait, etc.). Pour une efficacité optimale, misez sur des produits riches en matière grasse. Sinon, incorporez l’huile de cannabidiol avec vos recettes sucrées ou salées pour rehausser la saveur de vos plats. Attention ! Il ne faut jamais cuire les préparations à une température supérieure à 160 °C pour conserver les valeurs nutritives des ingrédients. L’assimilation est cependant plus longue, mais les effets peuvent durer jusqu’à 8 heures.

Choisir le bon dosage par voie orale ou sublinguale

Il faut choisir le bon dosage pour atteindre les résultats escomptés. Pour les novices, ils peuvent commencer par une dose de 20 à 30 mg par jour, à repartir en plusieurs fois dans la journée. Ils peuvent ensuite augmenter le dosage progressivement. Les flacons de CBD proposent plusieurs taux de concentration. Avec une huile de CBD 5 %, une goutte renferme 2 mg de CBD, contre 4 mg de CBD pour une fiole dosée à 10 %. La dose intermédiaire se situe entre 15 et 20 %. En cas de besoins plus importants, il est possible d’opter pour une proportion entre 25 et 30 %.

Il est aussi conseillé de prendre en compte la pathologie à traiter et le poids de la personne. La posologie recommandée est de 1 à 6 mg d’huile de CBD par 5 kilos. En cas de douleur chronique ou de trouble de sommeil par exemple, prenez une dose de 20 mg/jour. Dans tous les cas, il existe des simulateurs en ligne qui peuvent vous aider à bien doser votre huile de CBD. Sinon, suivez les recommandations du laboratoire.

Appliquer directement l’huile de CBD sur la peau

Ceux qui ont des problèmes de peau peuvent aussi utiliser le CBD pour atténuer les symptômes. Il s’agit d’ailleurs d’une solution naturelle qui ne présente aucun danger. Riche en omégas 3 et 6, en minéraux et en vitamines, le cannabidiol est un allié pour avoir une peau souple, lisse et en bonne santé. Il aide en effet à réguler la production de sébum et à hydrater en profondeur la peau. C’est également un antioxydant très efficace pour prévenir le vieillissement cutané et réduire les inflammations.

En cas d’eczéma, de psoriasis ou d’acné, misez sur une huile de chanvre adaptée aux dermes sensibles et à tendance atopique. Elle peut aussi être utilisée après une piqûre d’insecte pour calmer les douleurs et les démangeaisons. Dans ce cas, il faut appliquer directement le produit (une goutte suffit) sur la zone à traiter au moins 2 fois par jour. Après l’effort, chauffez 2 gouttes d’huile de CBD dans la paume des mains et massez légèrement les muscles afin de les détendre et soulager la douleur. On tient à noter que le taux de concentration ne doit pas dépasser 25 % de CBD dans le cadre d’un usage cutané.

Petit conseil : Si vous avez une peau très sensible, il est préférable de mélanger une goutte de CBD avec votre crème de nuit ou de jour.

Quels sont les effets secondaires et les précautions à prendre ?

Les huiles de CBD sont contre-indiquées pendant la grossesse et l’allaitement. Les individus sujets à l’hypotension doivent aussi prendre un avis médical, car le cannabidiol est considéré comme un hypotenseur. Pour les autres personnes, la consommation peut être bénéfique pour la santé générale. D’ailleurs, c’est une substance naturelle dépourvue d’additifs chimiques qui ne présentent pas de danger potentiel aux consommateurs.

Cependant, à une forte dose, le produit peut causer une sensation de bouche sèche (en cas de prise par voie sublinguale), une somnolence, un changement d’appétit, une diarrhée, un changement de poids, des vertiges et un étourdissement. Si vous prenez des médicaments, il peut également y avoir une interaction. Voilà pourquoi il est nécessaire de consulter un professionnel de santé avant d’envisager une cure de CBD. Pour finir, si c’est la première que vous appliquez le produit sur la peau, testez sur une petite zone afin de prévenir une éventuelle réaction allergique.

Attention ! L’huile de CBD ne peut être vapotée. Il faut acheter un e-liquide au CBD si vous souhaitez inhaler la molécule.

Comment choisir son matériel de puériculture ?
Comment fonctionne l’e-procurement ?